Le yoga aide-t-il vraiment à réduire les syndromes prémenstruels ?
Comment le yoga aide à réduire les syndromes prémenstruels

Si, comme moi, tu ressens des maux de ventre, des nausées, des migraines et une fatigue écrasante avant d’avoir tes règles, tu sais à quel point ces jours peuvent être difficiles.

J’ai testé plusieurs remèdes, mais c’est le yoga qui a vraiment changé mon quotidien.

Dans cet article, je vais t’expliquer comment cette pratique holistique a transformé ma vie.

Réduction du stress

Le stress augmente considérablement mes douleurs liés à mes syndromes prémenstruels. Grâce au yoga, j’ai appris des techniques de respiration (pranayama) et des postures apaisantes (asanas) qui me permettent de réduire mon stress et mon anxiété et par conséquent mes douleurs. Par exemple, la pose de l’enfant (Balasana) et la pose du cadavre (Savasana) sont devenues mes refuges pendant cette période souvent difficile où chaque événement peut être source de malaise.

Soulagement des douleurs abdominales

Les douleurs abdominales et lombaires rendaient mes journées insupportables. Heureusement, certaines postures de yoga sont devenues de véritables alliées pour moi.

La posture du Chat-Vache (Marjaryasana-Bitilasana) et du Cobra (Bhujangasana) étirent et détendent mes muscles tendus, offrant ainsi un réel soulagement. Le Pigeon Pose (Kapotasana), quant à lui, fait des merveilles pour apaiser les tensions dans mes hanches.

Amélioration de l’humeur et régulation du système hormonal

Les postures de yoga contribuent à stabiliser mes niveaux hormonaux, atténuant ainsi mes symptômes. Durant cette période, les variations hormonales transforment mon humeur en un véritable yo-yo émotionnel. Le yoga stimule la production d’endorphines, ces petites hormones du bonheur. Ainsi, après une séance de Yoga de la Femme, je ressens une revitalisation, une énergie renouvelée et une attitude positive. Le yoga semble réinitialiser mon humeur.

Amélioration du Sommeil

Depuis que j’ai intégré le yoga dans ma routine, j’ai remarqué une nette amélioration de mon sommeil. Les séances de yin yoga et de méditation apaisent mon esprit, m’aident à me détendre avant de dormir, et favorisent un sommeil réparateur.

Connexion Corps-Esprit

Le yoga m’a également appris à être plus attentif à mon corps. J’ai ainsi appris à reconnaître mes symptômes prémenstruels (SPM) et à les accepter. Cette connexion entre le corps et l’esprit a transformé ma perception des SPM et m’a aidé à mieux les gérer.

Pour finir

Intégrer le yoga dans ma routine a été une révélation pour la gestion de mes symptômes prémenstruels. Cela m’a vraiment aidé à diminuer mes douleurs liées à l’arrivée de mes règles. Cette approche holistique, qui combine relaxation, soulagement de la douleur, amélioration de l’humeur et régulation hormonale, a véritablement transformé ma vie. Si tu envisages d’essayer des cours de yoga pour réduire tes SPM, je te recommande vivement des cours de yoga de la femme ou de yin yoga, et je t’encourage à pratiquer régulièrement.

Prend soin de toi et gros bisous.

Le yoga aide-t-il vraiment à réduire les syndromes prémenstruels ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *